Le projet fédéral des Francas

La démarche de convention "Ensemble pour l'éducation"

Toutes organisations associatives et militantes agissant dans l’éducation populaire, se doivent de poser régulièrement des marqueurs tant pour leur dynamique interne que pour peser dans leur environnement. Ces marqueurs concernent le projet qu’elles promeuvent et défendent : leur capacités à rassembler, à débattre, à former, à démocratiser, à s’exprimer ou à l’influence qu’elles ont sur les environnements dans lesquels elles agissent. Elles doivent aussi progresser, innover, dans leurs manières d’agir, de mobiliser, d’appréhender les enjeux politiques, sociaux ou éducatifs pour renouveler en permanence ses leviers stratégiques d’action et de transformation et créer les conditions de l’engagement militant.

La Convention Ensemble pour l’éducation est une démarche fédérale de rassemblement initiée par les Francas en 2018-2019 qui s’anime à partir de:
– 500 évènements locaux et départementaux labellisés « Forums Ensemble pour l’éducation »
– Un Festival International des droits des enfants et de la citoyenneté du 22 au 25 octobre 2019 à Paris
– Une Convention Ensemble pour l’éducation du 20 au 23 décembre à Dijon

Cette démarche de Convention « Ensemble pour l’éducation » doit rassembler :
100 000 enfants et adolescents qui s’expriment sur leurs conditions de vie et d’action d’enfants et d’adolescents;
20 000 acteurs éducatifs (animateurs, enseignants, travailleurs sociaux, responsables et bénévoles associatifs, responsables de collectivités locales, formateurs…), jeunes (animateurs juniors, volontaires en service civique, formateurs…), parents, décideurs (élus locaux et associatifs, responsables d’institutions départementales, régionales, nationales et européennes) et citoyens rassemblés.

Pour « Être et faire fédération » et « Être et faire Mouvement », cette démarche fédérale ouverte au plus grand nombre et à l’international doit répondre à 5 enjeux :
1. Réaffirmer la cause, «Agir pour l’enfance par l’éducation» – «Agir sur les conditions de vie des enfants et des adolescents par l’action éducative» et qualifier des « porteurs de cause »;
2. Renforcer, en sens et en pratiques, les articulations entre les deux piliers de notre projet «l’attention portée aux conditions enfantines» et «l’action éducative locale»
3. Donner à voir, notamment à partir des expressions d’enfants et d’adolescents, les conditions enfantines, et une action éducative transformatrice et émancipatrice
4. Mobiliser le Mouvement et la Fédération du local au national en éprouvant des démarches innovantes
5. Stabiliser une stratégie renouvelée pour 5 ans.